Edit
Bienvenue
à la Paroisse de Saint-Cloud
« Découvrir, accueillir et répandre l’amour de Dieu. »
PSC_Photo_pagedaccueil
IMG_4609
2
3
4
Actualités
Édito

NE TE DÉROBE PAS À TON SEMBLABLE ! Is 58, 7

Au temps des premières heures de l’Eglise, les Chrétiens s’étaient singularisés dans la société antique par leur souci des pauvres et des souffrants. C’est d’ailleurs ce que l’on ne comprenait pas très bien à leur sujet. Quel pouvait bien être le motif du soin de celles et ceux qui n’intéressent personne, parce qu’ils ne sont pas utiles au monde : l’étranger sans ressources, le nourrisson abandonné, la veuve sans enfants, le malheureux sans toit ni fortune, la fille-mère, le fou ou l’accidenté ? Pourquoi donc décemment perdre de son temps et de ses ressources matérielles à vouloir s’occuper de ces gens-là ? Et l’on apprend encore que ces oeuvres rendaient le christianisme naissant si attrayant que le pouvoir impérial lui-même décida pour une part d’en faire autant.

En repassant les époques qui nous séparent de l’antiquité chrétienne, on sait qu’à chacune d’entre elles l’Eglise a ainsi été la devancière d’oeuvres sociales inspirées par la suite aux Etats, autant de nécessités de salut public. Mais si nous pouvons, bien sûr, nous réjouir de la fécondité sociale qu’a eu l’Eglise à travers les siècles, qu’en est-il aujourd’hui de cette lumière qu’elle est censée manifester afin d’inspirer au monde tant le soin des exclus et des invisibles (cf. Mth 5, 14) que la louange du Dieu vivant ?

« Alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux » (v. 16).

Parmi les oeuvres qui peuvent attirer l’attention et occuper déjà certains d’entre nous dans notre diocèse et ailleurs, il y a les maraudes auprès des sans-abris, les colocations avec ces derniers, les bagageries et les épiceries solidaires, l’accompagnement des personnes en fin de vie, le soin des jeunes filles bientôt mères en situation de précarité, les multiples initiatives à destination des personnes handicapées, l’accueil des migrants ou d’autres personnes précaires etc.

Mais si nous pouvons nous réjouir de tout ce travail que font certains au nom du Christ et de l’Eglise, pouvons-nous individuellement nous en contenter ?

Sans doute que non, puisque, par principe, la lumière qu’Il est et que nous portons tous dans nos coeurs sera toujours destinée à éclairer d’autres situations obscures et précaires que le regard humain par lui seul ne peut déceler. C’est l’amour du Salut, issu de Sa Croix, qui nous rend lumineux et alors capables, chacun, de débusquer au présent l’injustice dont témoigne un pauvre à notre porte.

Puisque Jésus, en mourant, a assumé saintement toutes les solitudes, si nous restons reliés à Sa lumière, nous pouvons donc, à cause de notre baptême, devenir sensibles à chacune d’entre elles en notre temps et sans en oublier une seule.

En somme, nous ne pouvons pas seulement nous contenter de ce qu’Il a déjà inspiré à la communauté ecclésiale pour les pauvres car il y a tant et tant d’injustices non encore perçues et qu’Il nous appelle à voir ! Jusqu’à la fin des temps, l’amour du Christ voudra toujours venir se saisir d’elles de part le coeur de ses élus.

Enfin, dans ce domaine, il est vraiment question de sensibilité car le propre du mal et de la misère qu’il produit sont bien de se dissimuler, de se draper finement d’apparences et d’euphémismes pour ne pas risquer de trop heurter le regard, la mémoire ou l’intelligence de ceux qui les croisent. Après avoir fêté la présentation de Jésus au Temple, qu’Il a éclairé de Sa divine présence, demandons Lui bien la lucidité du coeur afin de démasquer les injustices qui façonnent indistinctement pauvreté et ténèbres autour de nous. Et demandons la force de prendre soin de celles et ceux qui en sont objets par des initiatives simples et efficaces.

P. Jean-Baptiste Perche

 

1500ème anniversaire de Saint Clodoald

La paroisse de Saint-Cloud célèbrera de septembre 2022 à juin 2023 le 1500ème anniversaire de la naissance de saint Cloud (ou Clodoald). Pensez à faire un don à la Fondation Sainte Geneviève qui peut être dédié à cet anniversaire.

Le programme de cette année jubilaire est en cours de construction et comprendra des évènements organisés par la paroisse, l’association culturelle de la paroisse de Saint-Cloud, et la Ville de Saint-Cloud.
Dans ce cadre, l’association culturelle de la paroisse de Saint-Cloud organise divers événements (concerts, spectacles, publications…) et en appelle à votre soutien financier, en partenariat avec la Fondation Sainte-Geneviève qui accompagne les initiatives solidaires, éducatives et culturelles du Diocèse des Hauts-de -Seine.
NOS 4 ÉGLISES
Place de l’Église,
SAINT-CLOUD
13 avenue Alfred-Belmontet,
SAINT-CLOUD
36 rue du dix-huit-juin 1940,
SAINT-CLOUD
68 avenue du Maréchal-Foch,
SAINT-CLOUD
éVANGILE DU JOUR

En ce temps-là, après la traversée, abordant à Génésareth, ils accostèrent.
Ils sortirent de la barque, et aussitôt les gens reconnurent Jésus :
ils parcoururent toute la région, et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait que Jésus se trouvait.
Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
- Service offert par l'Evangile au Quotidien - Pour recevoir tous les matins l'Évangile par courriel, levangileauquotidien.org